La fournaise pour l'argent, le fourneau pour l'or, pour éprouver les coeurs : Yahvé. Pr 17.3
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 21.1
    Ensuite je tournai jusqu’où rien ne se fait.
  • 21.2
    Là, je vis une chose terrible ; je ne vis ni ciel en haut ni terre fondée (en bas), mais un lieu informe et effrayant.
  • 21.3
    J’y vis sept étoiles du ciel, enchaînées ensemble en ce lieu, semblables à de grandes montagnes, et brûlant dans le feu.
  • 21.4
    Alors je demandai : « Pour quel péché ont‑elles été enchaînées, et pourquoi ont‑elles été jetées ici ? »
  • 21.5
    Uriel, un des saints anges qui était avec moi et me guidait, me dit : « Hénoch, sur qui demandes‑tu et sur qui interroges‑tu et t’inquiètes‑tu ?
  • 21.6
    Ces étoiles sont de celles qui ont transgressé l’ordre du Seigneur, et elles ont été enchaînées ici jusqu’à ce que dix mille siècles soient accomplis, nombre des jours de leurs péchés. »
  • 21.7
    De là je passai dans un autre lieu plus effrayant que celui‑là et j’y vis une chose horrible : il y avait là un grand feu ardent, lançant des flammes ; et ce lieu avait une fissure allant jusqu’à l’abîme, rempli (lui‑même) de grandes colonnes de feu qu’on (y) faisait descendre ; et je ne pus voir ni ses dimensions ni sa grandeur, et je ne pus le fixer.
  • 21.8
    Je dis alors : « Comme ce lieu est horrible et pénible à voir ! »
  • 21.9
    Alors Uriel, un des saints anges, qui était avec moi, m’adressa la parole et me dit : « Hénoch , pourquoi ressens‑tu pareille crainte et frayeur ? » ‑ Et je répondis : « C’est à cause de ce lieu horrible , et à l’aspect de cette souffrance. »
  • 21.10
    Il me dit : « Ce lieu est la prison des anges ; c’est là qu’ils seront détenus jusqu’à l’éternité. »

 


Index des livres