Que personne ne cherche son propre intérêt, mais celui d'autrui. 1Co 10.24
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 24.1
    De là je passai dans un autre lieu de la terre, et il me montra une montagne de feu qui jetait des flammes jour et nuit.
  • 24.2
    Je marchai dans sa direction et je vis sept montagnes magnifiques, toutes différentes l’une de l’autre, et des pierres précieuses et belles, et toutes étaient splendides, d’une apparence magnifique et d’un aspect admirable : trois du côté de l’orient appuyées l’une contre l’autre, et trois vers le midi l’une au‑dessus de l’autre ; et (je vis) des vallées profondes et sinueuses ; aucune n’approchait de l’autre.
  • 24.3
    La septième montagne était au milieu d’elles ; elle les dépassait toutes comme un trône, et des arbres odoriférants l’entouraient.
  • 24.4
    Parmi eux se trouvait un arbre dont je n’avais encore jamais senti le parfum, et il n’y en avait pas de semblable parmi ces arbres ou d’autres ; il exhale une odeur au‑dessus de tout parfum, et ses feuilles, ses fleurs et son bois ne se dessèchent jamais ; son fruit est beau, et il ressemble aux grappes du palmier.
  • 24.5
    Alors je dis : « Le bel arbre ! Il est beau à voir, son feuillage est gracieux, et son fruit est d’un aspect très agréable. »
  • 24.6
    Alors Michaël, l’un des anges saints et glorieux, qui était avec moi, et qui était préposé à ces (arbres), me répondit.

 


Index des livres