Alors, par la foi nous privons la Loi de sa valeur ? Certes non ! Nous la lui conférons. Rm 3.31
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 26.1
    « De là je me rendis au milieu de la terre, et je vis un lieu béni et fertile où étaient des arbres aux rameaux permanents et poussant (même) de l’arbre une fois coupé.
  • 26.2
    Là je vis une montagne sainte, et, au pied de la montagne, de l’eau venant de l’orient et coulant vers le midi.
  • 26.3
    Puis je vis du côté de l’orient une autre montagne plus haute que la première, et entre elles une gorge profonde mais sans largeur, dans laquelle l’eau coule le long de la montagne.
  • 26.4
    A l’ouest de cette (haute montagne), est une autre montagne, plus basse et sans élévation, et au‑dessous une gorge, entre les deux ; et une autre gorge profonde et desséchée se trouve à l’extrémité des trois (montagnes).
  • 26.5
    Et toutes les gorges sont profondes et sans largeur, de roche dure ; et pas un arbre n'y est planté.
  • 26.6
    J’admirai le rocher, j’admirai la gorge, et je m’étonnai fort.

 


Index des livres