Magnifiez avec moi Yahvé, exaltons ensemble son nom. Ps 34.4
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 69.1
    Et après ce jugement on les épouvantera et on les exaspérera, parce qu’ils ont montré cela à ceux qui habitent sur l’aride.
  • 69.2
    Et voici les noms de ces anges, et tels sont leurs noms : le premier d’entre eux est Semyaza, le second Arstiqifa, le troisième Armên, le quatrième Kôkabel, le cinquième Touriel, le sixième Rumyal, le septième Daniel, le huitième Neqel, le neuvième Baraqiel, le dixième Azazel, le onzième Armaros, le douzième Bataryal, le treizième Basasaël, le quatorzième Hananel, le quinzième Touriel, le seizième Simapisiel, le dix‑septième Yetariel, le dix‑huitième Tumaël, le dix‑neuvième Tariel, le vingtième Rumael, le vingt et unième Azazel.
  • 69.3
    Et ceux‑ci sont les chefs de leurs anges, et les noms de leurs chefs de centaines, de leurs chefs de cinquantaines et de leurs chefs de dizaines.
  • 69.4
    Le nom du premier est Yeqon : c’est celui qui séduisit tous les fils des anges et les fit descendre sur la terre, et il les séduisit par les filles des hommes.
  • 69.5
    Le nom du second est Asbeel : celui‑ci donna un mauvais conseil aux fils des anges saints : il les entraîna à souiller leur chair avec les filles des hommes.
  • 69.6
    Le nom du troisième est Gadriel : c’est celui qui montra toutes les plaies de mort aux fils des hommes, c’est lui qui séduisit Ève, et c’est lui qui montra les plaies de mort aux fils des hommes, et le bouclier et la cuirasse et l’épée pour le combat, et tous les instruments de mort aux fils des hommes.
  • 69.7
    De sa main ils sont sortis contre ceux qui habitent sur l’aride, depuis ce jour et jusque dans les siècles des siècles.
  • 69.8
    Le nom du quatrième est Penemu’e : celui‑ci montra aux fils des hommes l’amer et le doux, et il leur montra tous les secrets de leur sagesse (des anges).
  • 69.9
    C’est lui qui apprit aux hommes à écrire avec l’eau de suie (l’encre) et le papyrus, et ils sont nombreux ceux qui ont erré à cause de cela depuis l’éternité jusqu’à l’éternité et jusqu’à ce jour.
  • 69.10
    Car les hommes n’ont pas été mis au monde pour affirmer ainsi leur fidélité avec le calame et l’eau de suie.
  • 69.11
    Car les hommes n’ont pas été créés autrement que les anges, (mais) pour demeurer justes et purs, et la mort qui corrompt tout ne les aurait pas atteints ; mais à cause de cette connaissance qui est la leur ils périssent, et à cause de cette puissance elle (la mort) me dévore.
  • 69.12
    Le nom du cinquième est Kasdeya’e : c’est celui qui montra aux fils des hommes toutes les plaies mauvaises des esprits et des démons, et la plaie de l'embryon dans le sein pour qu’il tombe, et la plaie de la vie, la morsure du serpent et la plaie qui arrive à midi, le fils du serpent dont le nom est Taba’et.
  • 69.13
    Et ceci est le nombre de Kasbeel, qui montrait aux saints la tête du serment, quand il demeurait en haut dans la gloire, et son nom est Beqa.
  • 69.14
    Celui‑ci (Kasbeel) demanda à Michaël de lui montrer le nom secret pour qu’il le mentionne dans le serment, pour que ceux qui ont montré aux fils des hommes tout ce qui est secret tremblent devant ce nom et ce serment.
  • 69.15
    Et voici la puissance de ce serment : il est fort et puissant, et il (Dieu) avait déposé ce serment, Aka’e, dans la main de Michaël.
  • 69.16
    Et voici les secrets de ce serment... et il est fort dans son serment. Et par lui le ciel fut suspendu avant que le monde fût créé, et jusqu’à l’éternité.
  • 69.17
    Et la terre a été fondée sur l'eau, et des secrètes (profondeurs) des montagnes viennent de belles eaux, depuis la création du monde jusqu’à l’éternité.
  • 69.18
    Et par ce serment, la mer a été créée, et pour son fondement au temps de la colère il lui a donné du sable, et elle ne franchit pas (ses limites) depuis la création du monde jusqu’à l’éternité.
  • 69.19
    Et par ce serment, les abîmes ont été affermis, et ils sont stables, et ils ne changent pas de place depuis l’éternité jusqu’à l’éternité.
  • 69.20
    Et par ce serment, le soleil et la lune accomplissent leur course, et ils ne transgressent pas leurs lois depuis l’éternité jusqu’à l’éternité.
  • 69.21
    Et par ce serment, les étoiles accomplissent leur course, et il les appelle par leur nom, et elles lui répondent depuis l’éternité jusqu’à l’éternité.
  • 69.22
    Et de même (il appelle) les esprits de l’eau, des vents et de tous les souffles, et leurs voies entre toutes les troupes des esprits.
  • 69.23
    Et là sont gardées la voix du tonnerre et la lumière de l’éclair, et là sont gardés les réservoirs de la grêle, et les réservoirs de la gelée, et les réservoirs du brouillard, et les réservoirs de la pluie et de la rosée.
  • 69.24
    Tous ceux‑là sont fidèles et rendent grâces devant le Seigneur des esprits, et ils (le) louent de toutes leurs forces, et leur nourriture est dans toute action de grâces, et ils rendent grâces, et ils louent et exaltent le nom du Seigneur des esprits pour les siècles des siècles.
  • 69.25
    Sur eux (les esprits) est affermi ce serment, ils sont gardés par lui ; leurs chemins sont gardés, et leurs voies ne se corrompront pas.
  • 69.26
    Et ils ont ressenti une grande joie, et ils ont béni, et loué, et exalté (le Seigneur) parce que leur avait été révélé le nom de ce Fils de l’homme.
  • 69.27
    Il s’est assis sur le trône de sa gloire, et la somme du jugement a été donnée au Fils de l’homme, et il éloignera et il détruira les pécheurs de devant la face de la terre et (aussi) ceux qui ont séduit le monde.
  • 69.28
    Ils seront attachés avec des chaînes, et dans le lieu où ils auront été réunis pour la destruction ils seront enfermés, et toutes leurs œuvres disparaîtront de la face de la terre.
  • 69.29
    Et dès lors il n’y aura rien de corruptible, car ce Fils de l’homme a apparu et s’est assis sur le trône de sa gloire, et tout mal s’éloignera et s’en ira de devant sa face ; mais la parole de ce Fils de l’homme restera devant le Seigneur des esprits. Telle est la troisième parabole d’Hénoch.

 


Index des livres