C'est d'après tes paroles que tu seras justifié et c'est d'après tes paroles que tu seras condamné. Mt 12.37
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 71.1
    Il arriva ensuite que mon âme fut cachée, et elle monta dans les cieux, et je vis les fils des anges saints marcher sur des flammes de feu ; leurs vêtements étaient blancs ainsi que leur tunique, et leur face resplendissante comme du cristal.
  • 71.2
    Et je vis deux fleuves de feu ; la lumière de ce feu brillait comme l’hyacinthe, et je tombai sur ma face devant le Seigneur des esprits.
  • 71.3
    L’ange Michaêl, un des chefs des anges, me prit la main droite, et il me releva et me conduisit là où sont tous les secrets, et il me montra tous les secrets de miséricorde, et il me montra tous les secrets de justice,
  • 71.4
    et il me montra tous les secrets des extrémités du ciel, et tous les réservoirs des étoiles et de toutes les lumières, d’où elles se lèvent en présence des saints.
  • 71.5
    Et il cacha mon esprit, et moi, Hénoch, (je fus) dans le ciel des cieux, et je vis là au milieu de cette lumière, comme une maison qui était bâtie en blocs de glace, et parmi ces blocs (il y avait) des langues de feu vivant.
  • 71.6
    Et mon esprit vit un cercle qui entourait de feu cette maison, depuis ses quatre coins jusqu’à ces fleuves pleins de feu vivant qui entouraient cette maison.
  • 71.7
    Et (il y avait) autour d’elle les Séraphins et les Chérubins et les Ophanim : ce sont ceux qui ne dorment pas et qui gardent le trône de sa gloire (du Seigneur).
  • 71.8
    Je vis des anges innombrables, des milliers de milliers et des myriades de myriades, entourer cette maison, et Michaël, et Raphaël, et Gabriel, et Phanuel, et les anges saints qui sont au haut des cieux entraient dans cette maison et en sortaient.
  • 71.9
    Ils sortirent donc de cette maison, Michaël, et Gabriel, et Raphaël, et Phanuel, et une multitude d'anges saints, innombrables.
  • 71.10
    Et avec eux (était) la Tête des jours ; sa tête était blanche et pure comme la laine, ainsi que ses vêtements qui étaient indescriptibles.
  • 71.11
    Je tombai sur ma face, et tout mon corps fondit, et mon âme fut changée, et je criai à haute voix d’un souffle puissant, et je bénis, et je louai, et j’exaltai (le Seigneur).
  • 71.12
    Et ces bénédictions qui sortirent de ma bouche furent (trouvées) agréables devant cette Tête des jours.
  • 71.13
    Et cette Tête des jours vint avec Michaël et Gabriel, Raphaël et Phanuel, et des milliers et des myriades d’anges innombrables.
  • 71.14
    Et elle vint à moi, et elle me salua de la voix et me dit : « Toi, tu es le fils de l’homme qui a été engendré pour la justice, et la justice demeure sur toi, et la justice de la Tête des jours ne t’abandonnera pas. »
  • 71.15
    Et elle me dit : « Il (Dieu) appellera sur toi la paix au nom du siècle à venir, car de là est sortie la paix depuis la création du monde, et ainsi elle sera sur toi à jamais et pour les siècles des siècles.
  • 71.16
    Et toute (paix) marchera sur ta voie tandis que la justice ne t’abandonnera jamais ; avec toi sera leur demeure et avec toi leur part, et de toi elles ne seront pas séparées, à jamais et pour les siècles des siècles.
  • 71.17
    Et il se passera ainsi de longs jours avec ce Fils de l’homme, et la paix sera aux justes, et la voie droite aux justes, au nom du Seigneur des esprits pour les siècles des siècles. »

 


Index des livres