C'est donc qu'un repos, celui du septième jour, est réservé au peuple de Dieu. He 4.9
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Attention_ Il s'agit d'un livre apocryphe, ce sont des textes que l'Église catholique n'a pas retenus dans son canon. Ce sont des œuvres dont on ne peut assurer totalement l'origine, ou attribuées à une personne dont on sait qu'il est impossible qu'elle les ait écrites elle-même (les Églises issues de la Réforme les nomment pseudépigraphes).
  • 83.1
    Et maintenant donc, je vais te montrer, mon fils Mathusala, toutes les visions que j'ai vues, je vais les raconter devant toi.
  • 83.2
    Je vis deux visions avant de prendre femme, et l’une ne ressemblait pas à l’autre : la première quand j’apprenais à écrire, et la seconde avant de prendre ta mère ; je vis une vision terrible, et à leur sujet je suppliai le Seigneur.
  • 83.3
    J’étais couché dans la maison de Malaleel, mon grand‑père ; je vis en vision le ciel abattu, enlevé et tombant sur la terre.
  • 83.4
    Et lorsqu’il tomba sur la terre, je vis la terre engloutie dans un grand abîme, les montagnes suspendues sur les montagnes, les collines s'abîmant sur les collines, et de grands arbres séparés de leurs troncs, projetés et submergés dans l’abîme.
  • 83.5
    Alors une parole tomba dans ma bouche, et j’élevai (la voix) pour crier, et je dis : « La terre est détruite. »
  • 83.6
    Alors Malaleel, mon grand‑père, m’éveilla, comme j’étais couché près de lui, et me dit : « Pourquoi cries‑tu ainsi, mon fils, et pourquoi gémis‑tu de la sorte ? »
  • 83.7
    Alors je lui racontai toute la vision que j’avais vue, et il me dit : « De même que tu as vu une chose terrible, mon fils, et qu’elle est terrible la vision de ton songe sur les mystères de tous les péchés de la terre, ainsi elle (la terre) est sur le point d’être engloutie dans les abîmes, et d’être ruinée d’une grande ruine.
  • 83.8
    Maintenant, mon fils, lève‑toi et prie le Seigneur de gloire, puisque tu es fidèle, pour qu’il reste un reste sur la terre et qu’il (Dieu) n’anéantisse pas la terre tout entière.
  • 83.9
    Mon fils, tout cela doit venir du ciel sur la terre, et il y aura sur la terre une grande ruine. »
  • 83.10
    Alors je me levai, et je priai, et je suppliai, et je demandai, et j’écrivis ma prière pour les générations du monde, et je te montrerai tout, mon fils Mathusala.
  • 83.11
    Or quand je me rendis en bas et que je vis le ciel, et le soleil se lever à l’orient, et la lune descendre à l’occident, et de rares étoiles, et toute la terre, et tout ce qu’il a fait au commencement, je bénis le Seigneur du jugement, et je l’exaltai, parce qu’il fait lever le soleil par les fenêtres de l’orient, de sorte qu’il monte, et qu’il brille à la face du ciel, et qu’il se met en route pour parcourir la voie qui lui a été montrée.

 


Index des livres