Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est esprit. Jn 3.6
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

  • 10.1
    Roboam se rendit à Sichem, car c'est à Sichem que tout Israël était venu pour le proclamer roi.
 2Ch [10:1] copie vers le presse-papiers 
  • 10.2
    Dès que Jéroboam fils de Nebat en fut informé ‑ il était en Egypte, où il avait fui le roi Salomon ‑ il revint d'Egypte.
 2Ch [10:2] copie vers le presse-papiers 
  • 10.3
    On le fit appeler et il vint avec tout Israël. Ils parlèrent ainsi à Roboam :
 2Ch [10:3] copie vers le presse-papiers 
  • 10.4
    « Ton père a rendu pénible notre joug, allège maintenant le dur servage de ton père, la lourdeur du joug qu'il nous imposa, et nous te servirons. »
 2Ch [10:4] copie vers le presse-papiers 
  • 10.5
    Il leur répondit : « Attendez trois jours, puis revenez vers moi. » Et le peuple s'en alla.
 2Ch [10:5] copie vers le presse-papiers 
  • 10.6
    Le roi Roboam prit conseil des anciens, qui avaient servi son père Salomon de son vivant, et demanda : « Que conseillez‑vous de répondre à ce peuple ? »
 2Ch [10:6] copie vers le presse-papiers 
  • 10.7
    Ils lui répondirent : « Si tu te montres bon envers ces gens, si tu leur es bienveillant et leur donnes de bonnes paroles, alors ils resteront toujours tes serviteurs. »
 2Ch [10:7] copie vers le presse-papiers 
  • 10.8
    Mais il repoussa le conseil que les anciens lui avaient donné et consulta des jeunes gens qui l'assistaient, ses compagnons d'enfance.
 2Ch [10:8] copie vers le presse-papiers 
  • 10.9
    Il leur demanda : « Que conseillez‑vous que nous répondions à ce peuple, qui m'a parlé ainsi : Allège le joug que ton père nous a imposé ? »
 2Ch [10:9] copie vers le presse-papiers 
  • 10.10
    Les jeunes gens, ses compagnons d'enfance, lui répondirent : « Voici ce que tu diras au peuple qui t'a dit : Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi allège notre charge, voici ce que tu leur répondras : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père !
 2Ch [10:10] copie vers le presse-papiers 
  • 10.11
    Ainsi mon père vous a fait porter un joug pesant, moi, j'ajouterai encore à votre joug ; mon père vous a châtiés avec des lanières, je le ferai, moi, avec des fouets à pointes de fer ! »
 2Ch [10:11] copie vers le presse-papiers 
  • 10.12
    Jéroboam, avec tout le peuple, vint à Roboam le troisième jour, selon cet ordre qu'il avait donné : « Revenez vers moi le troisième jour. »
 2Ch [10:12] copie vers le presse-papiers 
  • 10.13
    Le roi leur répondit durement. Le roi Roboam rejeta le conseil des anciens
 2Ch [10:13] copie vers le presse-papiers 
  • 10.14
    et, suivant le conseil des jeunes, il leur parla ainsi : « Mon père a rendu pesant votre joug, moi j'y ajouterai encore ; mon père vous a châtiés avec des lanières, je le ferai, moi, avec des fouets à pointes de fer. »
 2Ch [10:14] copie vers le presse-papiers 
  • 10.15
    Le roi n'écouta donc pas le peuple : c'était une intervention de Dieu, pour accomplir la parole que Yahvé avait dite à Jéroboam, fils de Nebat, par le ministère d'Ahiyya de Silo,
 2Ch [10:15] copie vers le presse-papiers 
  • 10.16
    et à tous les Israélites, à savoir : que le roi ne les écouterait pas. Ils répliquèrent alors au roi : « Quelle part avons‑nous sur David ? Nous n'avons pas d'héritage sur le fils de Jessé. Chacun à ses tentes, Israël ! Et maintenant, pourvois à ta maison, David. »
 2Ch [10:16] copie vers le presse-papiers 
  • 10.17
    Quant aux Israélites qui habitaient les villes de Juda, Roboam régna sur eux.
 2Ch [10:17] copie vers le presse-papiers 
  • 10.18
    Le roi Roboam dépêcha Adoram, le chef de la corvée, mais les Israélites le lapidèrent et il mourut ; alors le roi Roboam se vit contraint de monter sur son char pour fuir à Jérusalem. Et Israël fut séparé de la maison de David, jusqu'à ce jour.
 2Ch [10:18] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres