Yahvé, guide‑moi dans ta justice à cause de ceux qui me guettent, redresse devant moi ton chemin. Ps 5.9
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

  • 30.1
    Et maintenant, je suis la risée de gens qui sont plus jeunes que moi, et dont les pères étaient trop vils à mes yeux pour les mêler aux chiens de mon troupeau.
 Jb [30:1] copie vers le presse-papiers 
  • 30.2
    Aussi bien, la force de leurs mains m'eût été inutile : ils avaient perdu toute vigueur,
 Jb [30:2] copie vers le presse-papiers 
  • 30.3
    épuisée par la disette et la famine, car ils rongeaient les racines de la steppe, ce sombre lieu de ruine et de désolation ;
 Jb [30:3] copie vers le presse-papiers 
  • 30.4
    ils cueillaient l'arroche sur le buisson faisaient leur pain des racines de genêt.
 Jb [30:4] copie vers le presse-papiers 
  • 30.5
    Bannis de la société des hommes, qui les hue comme des voleurs,
 Jb [30:5] copie vers le presse-papiers 
  • 30.6
    ils logent au flanc des ravins, dans les grottes ou les crevasses du rocher.
 Jb [30:6] copie vers le presse-papiers 
  • 30.7
    Des buissons, on les entend braire, ils s'entassent sous les chardons.
 Jb [30:7] copie vers le presse-papiers 
  • 30.8
    Fils de vauriens, bien plus, d'hommes sans nom, ils sont rejetés par le pays.
 Jb [30:8] copie vers le presse-papiers 
  • 30.9
    Et maintenant, voilà qu'ils me chansonnent. Qu'ils font de moi leur fable !
 Jb [30:9] copie vers le presse-papiers 
  • 30.10
    Saisis d'horreur, ils se tiennent à distance, devant moi, ils crachent sans retenue.
 Jb [30:10] copie vers le presse-papiers 
  • 30.11
    Et parce qu'il a détendu mon arc et m'a terrassé, ils rejettent la bride en ma présence.
 Jb [30:11] copie vers le presse-papiers 
  • 30.12
    Leur engeance surgit à ma droite, épie si je suis tranquille et fraie vers moi ses chemins sinistres.
 Jb [30:12] copie vers le presse-papiers 
  • 30.13
    Ils me ferment toute issue, en profitent pour me perdre et nul ne les arrête,
 Jb [30:13] copie vers le presse-papiers 
  • 30.14
    ils pénètrent comme par une large brèche et je suis roulé sous les décombres.
 Jb [30:14] copie vers le presse-papiers 
  • 30.15
    Les terreurs se tournent contre moi, mon assurance est chassée comme par le vent, mon espoir de salut disparaît comme un nuage.
 Jb [30:15] copie vers le presse-papiers 
  • 30.16
    Et maintenant, la vie en moi s'écoule, les jours de peine m'ont saisi.
 Jb [30:16] copie vers le presse-papiers 
  • 30.17
    La nuit, le mal perce mes os et mes rongeurs ne dorment pas.
 Jb [30:17] copie vers le presse-papiers 
  • 30.18
    Avec violence il m'a pris par le vêtement, serré au col de ma tunique.
 Jb [30:18] copie vers le presse-papiers 
  • 30.19
    Il m'a jeté dans la boue, je suis comme poussière et cendre.
 Jb [30:19] copie vers le presse-papiers 
  • 30.20
    Je crie vers Toi et tu ne réponds pas ; je me présente sans que tu me remarques.
 Jb [30:20] copie vers le presse-papiers 
  • 30.21
    Tu es devenu cruel à mon égard, ta main vigoureuse sur moi s'acharne.
 Jb [30:21] copie vers le presse-papiers 
  • 30.22
    Tu m'emportes à cheval sur le vent et tu me dissous dans une tempête.
 Jb [30:22] copie vers le presse-papiers 
  • 30.23
    Oui, je sais que tu me fais retourner vers la mort, vers le rendez‑vous de tout vivant.
 Jb [30:23] copie vers le presse-papiers 
  • 30.24
    Pourtant, ai‑je porté la main sur le pauvre, quand, dans sa détresse, il réclamait justice ?
 Jb [30:24] copie vers le presse-papiers 
  • 30.25
    N'ai‑je pas pleuré sur celui dont la vie est pénible, éprouvé de la pitié pour l'indigent ?
 Jb [30:25] copie vers le presse-papiers 
  • 30.26
    J'espérais le bonheur, et le malheur est venu ; j'attendais la lumière : voici l'obscurité.
 Jb [30:26] copie vers le presse-papiers 
  • 30.27
    Mes entrailles bouillonnent sans relâche, les jours de souffrance m'ont atteint.
 Jb [30:27] copie vers le presse-papiers 
  • 30.28
    Si je m'avance l'air sombre, nul ne me console, si je me dresse dans l'assemblée, c'est pour crier.
 Jb [30:28] copie vers le presse-papiers 
  • 30.29
    Je suis devenu le frère des chacals et le compagnon des autruches.
 Jb [30:29] copie vers le presse-papiers 
  • 30.30
    Ma peau sur moi s'est noircie, mes os sont brûlés par la fièvre.
 Jb [30:30] copie vers le presse-papiers 
  • 30.31
    Ma harpe est accordée aux chants de deuil, ma flûte à la voix des pleureurs.
 Jb [30:31] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres