Vous êtes tous fils de Dieu, par la foi, dans Christ Jésus. Ga 3.26
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

Il s'agit d'un livre deutérocanonique, ce sont des textes admis secondairement par l'Église catholique, ceux de l'Ancien Testament ne font pas partie de la Bible hébraïque et le protestantisme ne voit pas ces livres comme inspirés et les considèrent donc comme pseudépigraphes (ou apocryphes).Fermer
  • 2.1
    En l'an deux du règne de Nabuchodonosor, Nabuchodonosor eut des songes, son esprit en fut troublé, le sommeil le quitta.
 Dn [2:1] copie vers le presse-papiers 
  • 2.2
    Le roi ordonna d'appeler magiciens et devins, enchanteurs et Chaldéens pour dire au roi quels avaient été ses songes. Ils vinrent donc et se tinrent devant le roi.
 Dn [2:2] copie vers le presse-papiers 
  • 2.3
    Le roi leur dit : « J'ai fait un songe et mon esprit s'est troublé du désir de comprendre ce rêve. »
 Dn [2:3] copie vers le presse-papiers 
  • 2.4
    Les Chaldéens répondirent au roi : (Araméen) « O roi, vis à jamais ! Raconte le songe à tes serviteurs et nous t'en découvrirons l'interprétation. »
 Dn [2:4] copie vers le presse-papiers 
  • 2.5
    Le roi répondit et dit aux Chaldéens : « Que mon propos vous soit connu : si vous ne me faites pas connaître le songe et son interprétation, on vous mettra en pièces et vos maisons seront changées en bourbier.
 Dn [2:5] copie vers le presse-papiers 
  • 2.6
    Mais si vous me découvrez mon songe et son interprétation, vous recevrez de moi présents et cadeaux et grands honneurs. Ainsi donc découvrez‑moi mon songe et son interprétation. »
 Dn [2:6] copie vers le presse-papiers 
  • 2.7
    Ils reprirent : « Que le roi dise le songe à ses serviteurs et nous lui en découvrirons l'interprétation. »
 Dn [2:7] copie vers le presse-papiers 
  • 2.8
    Mais le roi : « Je vois bien que vous voulez gagner du temps, sachant que mon propos est proclamé.
 Dn [2:8] copie vers le presse-papiers 
  • 2.9
    Si vous ne me faites pas connaître mon songe, une même sentence vous sera appliquée ; vous vous êtes entendus pour forger des discours mensongers et pervers devant moi pendant que le temps passe. Aussi, rapportez‑moi mon songe et je saurai que vous pouvez m'en découvrir le sens. »
 Dn [2:9] copie vers le presse-papiers 
  • 2.10
    Les Chaldéens répondirent au roi : « Il n'est personne sur terre pour découvrir la chose du roi. Et aussi bien, il n'est roi, gouverneur ou chef pour poser pareille question à magicien, devin ou Chaldéen.
 Dn [2:10] copie vers le presse-papiers 
  • 2.11
    La question que pose le roi est difficile et nul ne peut la découvrir devant le roi, sinon les dieux dont la demeure n'est point parmi les êtres de chair. »
 Dn [2:11] copie vers le presse-papiers 
  • 2.12
    Alors le roi s'emporta furieusement et ordonna de faire périr tous les sages de Babylone.
 Dn [2:12] copie vers le presse-papiers 
  • 2.13
    Quand le décret de tuer les sages fut promulgué, on chercha Daniel et ses compagnons pour les tuer.
 Dn [2:13] copie vers le presse-papiers 
  • 2.14
    Mais Daniel s'adressa en paroles prudentes et avisées à Aryok, chef des bourreaux du roi, en route pour tuer les sages de Babylone.
 Dn [2:14] copie vers le presse-papiers 
  • 2.15
    Il dit à Aryok, officier du roi : « Pourquoi le roi a‑t‑il rendu si pressant décret ? » Aryok raconta la chose à Daniel,
 Dn [2:15] copie vers le presse-papiers 
  • 2.16
    et Daniel s'en alla demander au roi de lui accorder un délai pour lui permettre de découvrir au roi son interprétation.
 Dn [2:16] copie vers le presse-papiers 
  • 2.17
    Daniel rentra dans sa maison et fit part de la chose à Ananias, Misaël et Azarias, ses compagnons,
 Dn [2:17] copie vers le presse-papiers 
  • 2.18
    les engageant à implorer la miséricorde du Dieu du Ciel au sujet de ce mystère, pour qu'il soit épargné à Daniel et à ses compagnons de périr avec les autres sages de Babylone.
 Dn [2:18] copie vers le presse-papiers 
  • 2.19
    Alors le mystère fut révélé à Daniel dans une vision nocturne. Et Daniel fit bénédiction au Dieu du Ciel.
 Dn [2:19] copie vers le presse-papiers 
  • 2.20
    Daniel prit la parole et dit : « Que soit le Nom de Dieu béni de siècle en siècle, car à lui la sagesse et la force.
 Dn [2:20] copie vers le presse-papiers 
  • 2.21
    C'est lui qui fait alterner périodes et temps, qui fait tomber les rois, qui établit les rois, qui donne aux sages la sagesse et la science à ceux qui savent discerner.
 Dn [2:21] copie vers le presse-papiers 
  • 2.22
    Lui qui révèle profondeurs et secrets connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière réside auprès de lui.
 Dn [2:22] copie vers le presse-papiers 
  • 2.23
    A toi, Dieu de mes pères, je rends grâces et je te loue de m'avoir accordé sagesse et force : voici que tu m'as fait connaître ce que nous t'avons demandé ; les choses du roi, tu nous les as fait connaître. »
 Dn [2:23] copie vers le presse-papiers 
  • 2.24
    Daniel s'en fut donc chez Aryok que le roi avait chargé de faire périr les sages de Babylone. Il entra et lui dit : « Ne fais pas périr les sages de Babylone. Fais‑moi pénétrer devant le roi et je révélerai au roi l'interprétation. »
 Dn [2:24] copie vers le presse-papiers 
  • 2.25
    Aryok s'empressa de faire paraître Daniel devant le roi et lui dit : « J'ai trouvé parmi les gens de la déportation de Juda un homme qui fera connaître au roi son interprétation. »
 Dn [2:25] copie vers le presse-papiers 
  • 2.26
    Le roi dit à Daniel (surnommé Baltassar) : « Es‑tu capable de me faire connaître le songe que j'ai eu et son interprétation ? »
 Dn [2:26] copie vers le presse-papiers 
  • 2.27
    Daniel répondit devant le roi : « Le mystère que poursuit le roi, sages, devins, magiciens et exorcistes n'ont pu le découvrir au roi ;
 Dn [2:27] copie vers le presse-papiers 
  • 2.28
    mais il y a un Dieu dans le ciel, qui révèle les mystères et qui a fait connaître au roi Nabuchodonosor ce qui doit arriver à la fin des jours. Ton songe et les visions de ta tête sur ta couche, les voici :
 Dn [2:28] copie vers le presse-papiers 
  • 2.29
    « O roi, sur ta couche, tes pensées s'élevèrent concernant ce qui doit arriver plus tard, et le révélateur des mystères t'a fait connaître ce qui doit arriver.
 Dn [2:29] copie vers le presse-papiers 
  • 2.30
    A moi, sans que j'aie plus de sagesse que quiconque, ce mystère a été révélé, à seule fin de faire savoir au roi son sens, et pour que tu connaisses les pensées de ton coeur.
 Dn [2:30] copie vers le presse-papiers 
  • 2.31
    « Tu as eu, ô roi, une vision. Voici : une statue, une grande statue, extrêmement brillante, se dressait devant toi, terrible à voir.
 Dn [2:31] copie vers le presse-papiers 
  • 2.32
    Cette statue, sa tête était d'or fin, sa poitrine et ses bras étaient d'argent, son ventre et ses cuisses de bronze,
 Dn [2:32] copie vers le presse-papiers 
  • 2.33
    ses jambes de fer, ses pieds partie fer et partie argile.
 Dn [2:33] copie vers le presse-papiers 
  • 2.34
    Tu regardais : soudain une pierre se détacha, sans que main l'eût touchée, et vint frapper la statue, ses pieds de fer et d'argile, et les brisa.
 Dn [2:34] copie vers le presse-papiers 
  • 2.35
    Alors se brisèrent, tout à la fois, fer et argile, bronze, argent et or, devenus semblables à la bale sur l'aire en été ; le vent les emporta sans laisser de traces. Et la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne qui remplit toute la terre.
 Dn [2:35] copie vers le presse-papiers 
  • 2.36
    Tel fut le songe ; et son interprétation, nous la dirons devant le roi.
 Dn [2:36] copie vers le presse-papiers 
  • 2.37
    C'est toi, ô roi, roi des rois, à qui le Dieu du Ciel a donné royaume, pouvoir, puissance et honneur ‑
 Dn [2:37] copie vers le presse-papiers 
  • 2.38
    les enfants des hommes, les bêtes des champs, les oiseaux du ciel, en quelque lieu qu'ils demeurent, il les a remis entre tes mains et t'a fait souverain sur eux tous ‑, la tête d'or, c'est toi.
 Dn [2:38] copie vers le presse-papiers 
  • 2.39
    Et après toi se dressera un autre royaume, inférieur à toi, et un troisième royaume ensuite, de bronze, qui dominera la terre entière.
 Dn [2:39] copie vers le presse-papiers 
  • 2.40
    Et il y aura un quatrième royaume, dur comme le fer, comme le fer qui réduit tout en poudre et écrase tout ; comme le fer qui brise, il réduira en poudre et brisera tous ceux‑là.
 Dn [2:40] copie vers le presse-papiers 
  • 2.41
    Ces pieds que tu as vus, partie terre cuite et partie fer, c'est un royaume qui sera divisé ; il aura part à la force du fer, selon que tu as vu le fer mêlé à l'argile de la terre cuite.
 Dn [2:41] copie vers le presse-papiers 
  • 2.42
    Les pieds, partie fer et partie argile de potier : le royaume sera partie fort et partie fragile.
 Dn [2:42] copie vers le presse-papiers 
  • 2.43
    Selon que tu as vu le fer mêlé à l'argile de la terre cuite, ils se mêleront en semence d'homme, mais ils ne tiendront pas ensemble, de même que le fer ne se mêle pas à l'argile.
 Dn [2:43] copie vers le presse-papiers 
  • 2.44
    Au temps de ces rois, le Dieu du Ciel dressera un royaume qui jamais ne sera détruit, et ce royaume ne passera pas à un autre peuple. Il écrasera et anéantira tous ces royaumes, et lui‑même subsistera à jamais :
 Dn [2:44] copie vers le presse-papiers 
  • 2.45
    de même, tu as vu une pierre se détacher de la montagne, sans que main l'eût touchée, et réduire en poussière fer, bronze, terre cuite, argent et or. Le Grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver. Tel est véritablement le songe, et sûre en est l'interprétation. »
 Dn [2:45] copie vers le presse-papiers 
  • 2.46
    Alors le roi Nabuchodonosor tomba face contre terre et se prosterna devant Daniel. Il ordonna qu'on lui offrît oblation et sacrifice d'agréable odeur.
 Dn [2:46] copie vers le presse-papiers 
  • 2.47
    Et le roi dit à Daniel : « En vérité votre dieu est le Dieu des dieux et le maître des rois, le révélateur des mystères, puisque tu as pu révéler ce mystère. »
 Dn [2:47] copie vers le presse-papiers 
  • 2.48
    Alors le roi conféra à Daniel un rang élevé et lui donna nombre de magnifiques présents. Il le fit gouverneur de toute la province de Babylone et supérieur de tous les sages de Babylone.
 Dn [2:48] copie vers le presse-papiers 
  • 2.49
    Daniel demanda au roi d'assigner aux affaires de la province de Babylone Shadrak, Méshak et Abed‑Nego, Daniel lui‑même demeurant à la cour du roi.
 Dn [2:49] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres