Dieu l'a ressuscité, ce Jésus ; nous en sommes tous témoins. Ac 2.32
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

  • 23.1
    Fixant du regard le Sanhédrin, Paul dit : « Frères, c'est tout à fait en bonne conscience que je me suis conduit devant Dieu jusqu'à ce jour. »
 Ac [23:1] copie vers le presse-papiers 
  • 23.2
    Mais le grand prêtre Ananie ordonna à ses assistants de le frapper sur la bouche.
 Ac [23:2] copie vers le presse-papiers 
  • 23.3
    Alors Paul lui dit : « C'est Dieu qui te frappera, toi, muraille blanchie ! Eh quoi ! Tu sièges pour me juger d'après la Loi, et, au mépris de la Loi, tu ordonnes de me frapper ! »
 Ac [23:3] copie vers le presse-papiers 
  • 23.4
    Les assistants lui dirent : « C'est le grand prêtre de Dieu que tu insultes ? »
 Ac [23:4] copie vers le presse-papiers 
  • 23.5
    Paul répondit : « Je ne savais pas, frères, que ce fût le grand prêtre. Car il est écrit : Tu ne maudiras pas le chef de ton peuple. »
 Ac [23:5] copie vers le presse-papiers 
  • 23.6
    Paul savait qu'il y avait là d'un côté le parti des Sadducéens, de l'autre celui des Pharisiens. Il s'écria donc dans le Sanhédrin : « Frères, je suis, moi, Pharisien, fils de Pharisiens. C'est pour notre espérance, la résurrection des morts, que je suis mis en jugement. »
 Ac [23:6] copie vers le presse-papiers 
  • 23.7
    A peine eut‑il dit cela qu'un conflit se produisit entre Pharisiens et Sadducéens, et l'assemblée se divisa.
 Ac [23:7] copie vers le presse-papiers 
  • 23.8
    Les Sadducéens disent en effet qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les Pharisiens professent l'un et l'autre.
 Ac [23:8] copie vers le presse-papiers 
  • 23.9
    Il se fit donc une grande clameur. Quelques scribes du parti des Pharisiens se levèrent et protestèrent énergiquement : « Nous ne trouvons rien de mal en cet homme. Et si un esprit lui avait parlé ? Ou un ange ? »
 Ac [23:9] copie vers le presse-papiers 
  • 23.10
    La dispute devenait de plus en plus vive. Le tribun, craignant qu'ils ne missent Paul en pièces, fit descendre la troupe pour l'enlever du milieu d'eux et le ramener à la forteresse.
 Ac [23:10] copie vers le presse-papiers 
  • 23.11
    La nuit suivante, le Seigneur vint le trouver et lui dit : « Courage ! De même que tu as rendu témoignage de moi à Jérusalem, ainsi faut‑il encore que tu témoignes à Rome. »
 Ac [23:11] copie vers le presse-papiers 
  • 23.12
    Lorsqu'il fit jour, les Juifs tinrent un conciliabule, où ils s'engagèrent par anathème à ne pas manger ni boire avant d'avoir tué Paul.
 Ac [23:12] copie vers le presse-papiers 
  • 23.13
    Ils étaient plus de 40 à avoir fait cette conjuration.
 Ac [23:13] copie vers le presse-papiers 
  • 23.14
    Ils allèrent trouver les grands prêtres et les anciens, et leur dirent : « Nous nous sommes engagés par anathème à ne rien prendre avant d'avoir tué Paul.
 Ac [23:14] copie vers le presse-papiers 
  • 23.15
    Vous donc maintenant, d'accord avec le Sanhédrin, expliquez au tribun qu'il doit vous l'amener, sous prétexte d'examiner plus à fond son affaire. De notre côté, nous sommes prêts à le tuer avant qu'il n'arrive. »
 Ac [23:15] copie vers le presse-papiers 
  • 23.16
    Mais le fils de la soeur de Paul eut connaissance du guet‑apens. Il se rendit à la forteresse, entra et prévint Paul.
 Ac [23:16] copie vers le presse-papiers 
  • 23.17
    Appelant un des centurions, Paul lui dit : « Conduis ce jeune homme au tribun ; il a quelque chose à lui communiquer. »
 Ac [23:17] copie vers le presse-papiers 
  • 23.18
    Le centurion le prit donc et l'amena au tribun. « Le prisonnier Paul, dit‑il, m'a appelé et m'a prié de t'amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire. »
 Ac [23:18] copie vers le presse-papiers 
  • 23.19
    Le tribun prit le jeune homme par la main, se retira à l'écart et lui demanda : « Qu'as‑tu à me communiquer ? »
 Ac [23:19] copie vers le presse-papiers 
  • 23.20
    « Les Juifs, répondit‑il, se sont concertés pour te prier d'amener Paul demain au Sanhédrin, sous prétexte d'enquêter plus à fond sur son cas.
 Ac [23:20] copie vers le presse-papiers 
  • 23.21
    Ne va pas les croire. Plus de 40 d'entre eux le guettent, qui se sont engagés par anathème à ne pas manger ni boire avant de l'avoir tué. Et maintenant, ils sont tout prêts, escomptant ton accord. »
 Ac [23:21] copie vers le presse-papiers 
  • 23.22
    Le tribun congédia le jeune homme avec cette recommandation : « Ne raconte à personne que tu m'as révélé ces choses. »
 Ac [23:22] copie vers le presse-papiers 
  • 23.23
    Puis il appela deux des centurions et leur dit : « Tenez prêts à partir pour Césarée, dès la troisième heure de la nuit, 200 soldats, 70 cavaliers et 200 hommes d'armes.
 Ac [23:23] copie vers le presse-papiers 
  • 23.24
    Qu'on ait aussi des chevaux pour faire monter Paul et le conduire sain et sauf au gouverneur Félix. »
 Ac [23:24] copie vers le presse-papiers 
  • 23.25
    Et il écrivit une lettre ainsi conçue :
 Ac [23:25] copie vers le presse-papiers 
  • 23.26
    « Claudius Lysias au très excellent gouverneur Félix, salut !
 Ac [23:26] copie vers le presse-papiers 
  • 23.27
    L'homme que voici avait été pris par les Juifs, et ils allaient le tuer, quand j'arrivai avec la troupe et le leur arrachai, ayant appris qu'il était citoyen romain.
 Ac [23:27] copie vers le presse-papiers 
  • 23.28
    J'ai voulu savoir au juste pourquoi ils l'accusaient et je l'ai amené dans leur Sanhédrin.
 Ac [23:28] copie vers le presse-papiers 
  • 23.29
    J'ai constaté que l'accusation se rapportait à des points contestés de leur Loi, mais qu'il n'y avait aucune charge qui entraînât la mort ou les chaînes.
 Ac [23:29] copie vers le presse-papiers 
  • 23.30
    Avisé qu'un complot se préparait contre cet homme, je te l'ai aussitôt envoyé, et j'ai informé ses accusateurs qu'ils avaient à porter devant toi leur plainte contre lui. »
 Ac [23:30] copie vers le presse-papiers 
  • 23.31
    Conformément aux ordres reçus, les soldats prirent Paul et le conduisirent de nuit à Antipatris.
 Ac [23:31] copie vers le presse-papiers 
  • 23.32
    Le lendemain, ils laissèrent les cavaliers s'en aller avec lui et rentrèrent à la forteresse.
 Ac [23:32] copie vers le presse-papiers 
  • 23.33
    Arrivés à Césarée, les cavaliers remirent la lettre au gouverneur et lui présentèrent Paul.
 Ac [23:33] copie vers le presse-papiers 
  • 23.34
    Après avoir lu la lettre, le gouverneur s'informa de quelle province il était. Apprenant qu'il était de Cilicie :
 Ac [23:34] copie vers le presse-papiers 
  • 23.35
    « Je t'entendrai, dit‑il, quand tes accusateurs seront arrivés, eux aussi. » Et il le fit garder dans le prétoire d'Hérode.
 Ac [23:35] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres