Oui, voilà le commandement que nous avons reçu de lui : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. 1Jn 4.21
ConnexionCréer un compte

Bible de Jérusalem ++

  • 14.1
    A celui qui est faible dans la foi, soyez accueillants sans vouloir discuter des opinions.
 Rm [14:1] copie vers le presse-papiers 
  • 14.2
    Tel croit pouvoir manger de tout, tandis que le faible ne mange que des légumes :
 Rm [14:2] copie vers le presse-papiers 
  • 14.3
    que celui qui mange ne méprise pas l'abstinent et que l'abstinent ne juge pas celui qui mange ; Dieu l'a bien accueilli.
 Rm [14:3] copie vers le presse-papiers 
  • 14.4
    Toi, qui es‑tu pour juger un serviteur d'autrui ? Qu'il reste debout ou qu'il tombe, cela ne concerne que son maître ; d'ailleurs il restera debout, car le Seigneur a la force de le soutenir.
 Rm [14:4] copie vers le presse-papiers 
  • 14.5
    Celui‑ci préfère un jour à un autre ; celui‑là les estime tous pareils : que chacun s'en tienne à son jugement.
 Rm [14:5] copie vers le presse-papiers 
  • 14.6
    Celui qui tient compte des jours le fait pour le Seigneur ; et celui qui mange le fait pour le Seigneur, puisqu'il rend grâce à Dieu. Et celui qui s'abstient le fait pour le Seigneur, et il rend grâce à Dieu.
 Rm [14:6] copie vers le presse-papiers 
  • 14.7
    En effet, nul d'entre nous ne vit pour soi‑même, comme nul ne meurt pour soi‑même ;
 Rm [14:7] copie vers le presse-papiers 
  • 14.8
    si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Donc, dans la vie comme dans la mort, nous appartenons au Seigneur.
 Rm [14:8] copie vers le presse-papiers 
  • 14.9
    Car le Christ est mort et revenu à la vie pour être le Seigneur des morts et des vivants.
 Rm [14:9] copie vers le presse-papiers 
  • 14.10
    Mais toi, pourquoi juger ton frère ? Et toi, pourquoi mépriser ton frère ? Tous, en effet, nous comparaîtrons au tribunal de Dieu,
 Rm [14:10] copie vers le presse-papiers 
  • 14.11
    car il est écrit : Par ma vie, dit le Seigneur, tout genou devant moi fléchira, et toute langue rendra gloire à Dieu.
 Rm [14:11] copie vers le presse-papiers 
  • 14.12
    C'est donc que chacun de nous rendra compte à Dieu pour soi‑même.
 Rm [14:12] copie vers le presse-papiers 
  • 14.13
    Finissons‑en donc avec ces jugements les uns sur les autres : jugez plutôt qu'il ne faut rien mettre devant votre frère qui le fasse buter ou tomber.
 Rm [14:13] copie vers le presse-papiers 
  • 14.14
    Je le sais, j'en suis certain dans le Seigneur Jésus, rien n'est impur en soi, mais seulement pour celui qui estime un aliment impur ; en ce cas il l'est pour lui.
 Rm [14:14] copie vers le presse-papiers 
  • 14.15
    En effet, si pour un aliment ton frère est contristé, tu ne te conduis plus selon la charité. Ne va pas avec ton aliment faire périr celui‑là pour qui le Christ est mort !
 Rm [14:15] copie vers le presse-papiers 
  • 14.16
    N'exposez donc pas votre privilège à l'outrage.
 Rm [14:16] copie vers le presse-papiers 
  • 14.17
    Car le règne de Dieu n'est pas affaire de nourriture ou de boisson, il est justice, paix et joie dans l'Esprit Saint.
 Rm [14:17] copie vers le presse-papiers 
  • 14.18
    Celui en effet qui sert le Christ de la sorte est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
 Rm [14:18] copie vers le presse-papiers 
  • 14.19
    Poursuivons donc ce qui favorise la paix et l'édification mutuelle.
 Rm [14:19] copie vers le presse-papiers 
  • 14.20
    Ne va pas pour un aliment détruire l'oeuvre de Dieu. Tout est pur assurément, mais devient un mal pour l'homme qui mange en donnant du scandale.
 Rm [14:20] copie vers le presse-papiers 
  • 14.21
    Ce qui est bien, c'est de s'abstenir de viande et de vin et de tout ce qui fait buter ou tomber ou faiblir ton frère.
 Rm [14:21] copie vers le presse-papiers 
  • 14.22
    Cette foi que tu as, garde‑la pour toi devant Dieu. Heureux qui ne se juge pas coupable au moment même où il se décide.
 Rm [14:22] copie vers le presse-papiers 
  • 14.23
    Mais celui qui mange malgré ses doutes est condamné, parce qu'il agit sans bonne foi et que tout ce qui ne procède pas de la bonne foi est péché.
 Rm [14:23] copie vers le presse-papiers 

 


Index des livres